L’Architecte d’intérieur & designer conçoit nos espaces de vie pour aujourd’hui et pour demain.

Flèche pour faire apparaître le contenu

Le Territoire, 2021

Image

Territoire est un terme dont la polysémie se révèle dans les multiples possibilités d’approche, qu’il s’agisse d’architecture, d’art, de géographie, d’urbanisme, d’anthropologie, d’éthologie, de sociologie, de politique.

 

Tout territoire se dessine dans une oscillation entre contrôle et laisser-faire. Ainsi les frontières d’un pays s’élaborent aussi bien par la guerre, la conquête et la discipline que par les contraintes du milieu. Mais un territoire peut se déployer aussi dans l’imaginaire, sur un mode involontaire, à partir d’un son, d’une odeur, d’un souvenir.

 

Le territoire se porte d’abord en soi. L’acte de territorialiser concrétise l’intention d’un “chez soi”. Il peut prendre la forme du chant d’un oiseau. Cette actualisation vaut aussi pour tout geste humain de construire, qui délimite tout en créant un hors champ, une ouverture de possibles. Elle se dessine au stade du projet mais aussi au stade de la concrétisation technique, artisanale ou industrielle. Dessiner un territoire, c’est aussi ouvrir une discipline à un extérieur, un champ nouveau de déterritorialisation.

 

Dans un sens imagé, le territoire est le champ d’une activité humaine – un espace d’apprentissage et de pratiques définies par des règles: une discipline. Le disciple est en principe soumis à ces règles, dont la transgression appelle une correction. Or dans les métiers de l’architecture intérieure et du design de plus en plus de métiers, de savoir-faire sont invoqués et croisés dans le processus de projet et de production des espaces et des objets. On assiste à l’émergence de “nouveaux ensembliers”, qui agencent les intérieurs en échappant aux règles traditionnelles pour tisser savoir-faire artisanaux ou industriels, objets techniques et matières naturelles.

 

De même dans les arts de la scène, les arts plastiques sont appelés au plateau. Les frontières se brouillent entre art, design, scénographie, techniques traditionnelles, procédés nouveaux, mais aussi entre culture et produit. Faut-il retracer des limites ou se réjouir de ces mixages entre disciplines ?

 

L’actualité de la philosophie environnementale (Vinciane Despret, Virginie Maris) nous invite à penser le territoire dans une autre dynamique que celle de la domination (dominion hérité du droit romain), de la propriété, du contrôle. A savoir, dans un régime qui reconnaîtrait comme fondement de tout territoire non pas une identité figée, mais une dynamique liée à la différence et la multiplicité: il n’existerait de territoire que partagé, co-habité.

 

  • Territoire, nature et cultureLa notion de territoire résonne avec celle de contexte utilisée dans nos projets d’architecture intérieure et de design. Le territoire n’existe pas à l’état naturel, il est produit par l’acte collectif d’habiter, ses limites et sa raison d’être sont culturelles et non seulement géographiques.
    Comment penser le territoire des non-humains, animaux, plantes ? Existe-t’il des territoires habitables hors de la Terre ? Peut-on les “terraformer” ?

 

  • Territoire et métropoleLa notion de territoire renvoie à la question de l’aménagement de l’espace humain, une écriture sans cesse recommencée, juridique, politique, physique et architecturale. La figure contemporaine de cet aménagement, c’est la métropole, système orienté de juridiction et d’organisation productive et financiarisée des flux. La métropole hyper industrielle tend à devenir une figure planétaire qui lisse les distinctions entre territoires.

 

  • Territoire et corpsC’est l’expérience du corps qui étalonne le territoire.Qu’il s’agisse d’un pays, d’un jardin ou d’une scène de spectacle, le territoire s’appréhende et se construit à partir d’un va-et-vient de l’intérieur vers l’extérieur, du corps vers le dehors, dans un faisceau de trajectoires d’échange. La pointe de ces trajectoires est la main, qui dessine les territoires techniques du faire.La figure artificielle de cette réticulation dynamique du territoire par les corps vivants est le GPS.

 

  • Territoire et tempsToute appréhension d’un territoire comme “chez soi” s’effectue dans un rythme, et c’est la contribution de Deleuze et Guattari à la définition du territoire. Il n’est pas de territoire sans mouvement, ce mouvement dessinant aussitôt un extérieur possible à ce territoire. La condition de possibilité de ce mouvement, c’est le temps, qui se déploie dans la dynamique de la ritournelle, comme le chant de l’oiseau qui marque et habite un territoire. Tout territoire est un espace-temps.Comme l’a montré Paul Virilio, la vitesse et l’accélération technologique met en crise l’épaisseur des territoires: les échanges tendent vers l’instantanéité et lissent les différences – le multiple tend vers l’un.

 

Programmation et coordination : Cendrine de Susbielle et Vincent Tordjman

 

 

16 septembre à Paris

10h00  Introduction par René-Jacques Mayer, Directeur de l’école Camondo et Vincent Tordjman, designer

 

10h30 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

12h00 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

14h30 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

16h00 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

16 septembre à Toulon

10h00  Retransmission de l’introduction par René-Jacques Mayer, Directeur de l’école Camondo et Vincent Tordjman, designer

 

10h30 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

12h00 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

14h30 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

16h00 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

17 septembre à Paris

 

10h30 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

12h00 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

14h30 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

16h00 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

17 septembre à Toulon

 

10h30 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

12h00 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

14h30 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

 

16h00 titre à venir, Conférence  par programmation à venir

Orientation non prise en charge

Pour une meilleure expérience,
veuillez tourner votre appareil en mode portrait.